dimanche 5 février 2017

Encore un projet éolien Sameole de plus en Lozère

Alors que suite à une réunion très réactive et en amont sur l'éventualité d'un projet éolien, organisée par la mairie de Rimeize, la mairie avec intelligence a su refuser dès le départ d'ouvrir la porte à la société Sameole. La société par contre à su convaincre les maires de La Chaze et Sainte Colombe de Peyre qui sans consultation préalable de la population, ont ouvert la porte à la colonisation éolienne de la Terre de Peyre. Et maintenant tout aux bénéfices des élus propriétaires des terrains d'implantation des éoliennes, nous nous trouvons confrontés à "la ferme éolienne de la Terre de Peyre".

Mais la Lozère devient un vrai terrain de chasse pour l'éolien, en effet nous venons d'apprendre que la même société organise à Laubert , ce lundi prochain, une réunion d'information pour un autre projet éolien ; sans doute avec très rapidement, la future demande d'autorisation pour un projet qui pourrait s'appeler la ferme éolienne de Laubert.

Nous avons au travers de cette société Sameole, un groupe qui veut paraître écologique, et qui semble vouloir couvrir la Lozère agricole de fermes, enfin de fermes éoliennes industrielles. Mais là nous sommes dans le gros industriel, ce qui dit grosse entreprise, en fait il faut plutôt parler de grand groupe, en allant sur internet, nous constatons que Sameole est affilié au grand groupe MALHERBE. Et là, pas de faux discours de petite société qui réalise quelques éoliennes par ci, par là. Non nous sommes dans la vraie vie de grands décideurs financiers, et sur la table le discours écolo c'est du vernis pas encore sec, car dans la réalité nous sommes dans les grosses affaires financières. Et en face, l'intérêt de nos petites communes de Lozère, l'intérêt des habitants qui essayent de défendre leur cadre de vie, ne pèsent pas lourd. Et ce n'est pas sûr que nos grands élus, les services de l'Etat , etc.... prennent réellement conscience de ces problématiques

Ce qui est marrant, c'est que nous avons un préfet MALHERBE en Lozère ; c'est sans aucun doute une coïncidence de patronyme. Sinon ça ferait désordre, déja que sur la ferme éolienne de la Terre de Peyre, nous avons certains élus qui ont montré un grand intérêt personnel à l'éolien industriel!!!!!!!!!

Mais revenons au projet de la ferme éolienne de la Terre de Peyre, et analysez cette carte en lien qui permet de situer le projet dans les environs d'Aumont Aubrac.
La photographie ci-dessous est prise depuis le chemin de Saint Jacques entre la chapelle de Bastide et La Chaze de Peyre, elle montre bien que nous avons un paysage très ouvert sur la Terre de Peyre.
Le bâti sur la gauche vers la ligne d'horizon correspond au secteur d'Aumont Aubrac au niveau des établissements Gaillard ou Rondino. Des bâtiments de 2 niveaux, alors imaginez les impacts des éoliennes de 130 m de haut, soit plus de quarante étages.
C'est ce que verront les habitants d'Aumont depuis le quartier en dessus de la gare, et depuis la terrasse d'un grand hôtel-restaurant étoilé et renommé.
Mais la DREAL dans son avis formulera sans doute un avis langue de bois du type :" les éoliennes s'inscrivent harmonieusement dans les grandes lignes horizontales des grands panoramas de l'Aubrac et de la terre de Peyre".

Et vu les conclusions de l'étude d'impact du projet, à partir par exemple d'une étude paysagère et des photomontages qui concluent que les impacts paysagers sont négligeables, nous avons intérêt à nous battre pour nous opposer à ce très mauvais projet.

Habitants d'Aumont Aubrac et de la Terre de Peyre ont va vous prendre pour des naïfs ou des demeurés, le maire conseiller départemental, nous ne savons pas, il suffit d'aller lui demander.


3 commentaires:

  1. Donc si je comprends bien si le projet était porté par un collectif participatif avec habitants, collectivités, citoyens, vous seriez d'accord ?
    Parce qu'il nous suffit de demander, en général les sociétés ouvrent les projets localement quand les gens sont un tant soit peu dans une critique constructive. Mais là j'ai l'impression que vous voulez rien ?
    Ca vous embête pas que d'autres supportent les nuisances de votre consommation alimentaire/énergétique/traitement de déchets, etc... Tout ce qui compte c'est votre paysage, pas celui que vous allez laisser à vos enfants visiblement.
    Moi je participe au remplacement en mettant des sous et en soutenant des projets comme celui-ci. Je préfère ça à tout le reste !
    Positivez !
    Bébert

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avant d'écrire n'importe quoi en commentaire anonyme, il faudrait au préalable s'informer un peu.
      Ce projet industriel a été élaboré sans concertation avec les habitants, et seulement avec des élus concernés par l'implantation des éoliennes sur leurs terrains.
      ça fait tellement désordre, que les 2 conseils municipaux ont donné un avis défavorable, avis confirmé par la délibération défavorable de Terre en Aubrac.
      Positiver comme le dit le commentaire, c'est avoir un minimum de recul sur notre société, et les enjeux de notre territoire. Et c'est de ne pas mourir idiot en contemplant d'énormes éoliennes dont l'intérêt économique, écologique, environnemental, énergétique, et plus encore n'est pas démontré ; sauf la région qui se veut à énergie positive, et surtout la première d'Europe, et qui propose des ateliers territoriaux qui sont de l'enfumage, pour faire croire qu'il y a de la réflexion et de la concertation.
      Enfin continuons à positiver : l'étude de la DDT sur les éoliennes en Lozère dit clairement que le secteur est incompatible à l'éolien, la charte du PNR Aubrac préconise la même chose, le principe de l'exclusion de l'éolien dans le périmètre du PNR a été clairement et massivement exprimé lors de l'enquête publique qui s'est tenu au printemps 2017, les 2 régions et tous les départements, toutes les communautés de communes, toutes communes (moins 3) ont par délibération en 2017 affiché leurs adhésions à ce projet et donc à cette charte et donc au principe de l'incompatibilité de l'éolien industriel dans le PNR.
      Le projet Sameole faisant l'objet du commentaire anonyme est dans le périmètre du PNR.
      Et donc c'est bien la page de blog qui positive le plus.

      Supprimer
  2. Je veux partager un témoignage sur la façon dont m. Benjamin m'a aidé avec un prêt de 2 000 000,00 USD pour financer mon projet de ferme de marijuana, je suis très reconnaissant et j'ai promis de partager cette société de financement légitime à quiconque cherche un moyen d'étendre son projet d'entreprise .l'entreprise est une société de financement. Toute personne recherchant un soutien financier doit les contacter sur lfdsloans@outlook.com M. Benjamin est également sur Whatsapp + 1-989-394-3740 pour faciliter les choses pour tout demandeur.

    RépondreSupprimer